• En allant à Guilhem Le Désert, nous sommes passés par le Pont du Diable, un magnifique pont..

     

    Le pont du Diable..

     

     

    Un peu d'histoire...

    A l'entrée des gorges de l'Hérault, au lieu dit "gouffre noir", le vieux pont roman, accroché aux berges abruptes, enjambe le fleuve en son point le plus resserré. Long de 50 m, il comprend deux arches principales en plein cintre et deux ouvertures secondaires, les ouïes, destinées à faciliter l'écoulement des eaux en période de crue.

     

    Le pont du Diable..

    Il fut construit entre 1028 et 1031, par les deux proches abbayes d'Aniane et de Gellone,  qui contrôlaient jalousement les deux rives du fleuve.

      

    Le pont du Diable..

    Considéré comme l'un des plus vieux ponts médiévaux français, il a été classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO au titre du chemin de Saint Jacques de Compostelle en France depuis 1998

     

    Le pont du Diable..

    C'est un lieu idéal pour se retrouver en famille ou entre amis, et durant les beaux jours, vous pourrez vous baigner à la plage surveillée du pont du Diable ou parcourir les gorges de l’Hérault en canoë.

    On voit bien que suite aux intempéries le niveau du fleuve a bien monté.

     

     

     

    Le pont du Diable..

     

    Bon début de semaine ! Rozy

     

     

     

    Le pont du Diable..


    31 commentaires
  •    

    ou la vie de château que j'ai passé ces quelques jours chez mon frère vigneron..

     

    Château Couloumey...

    ..

    Les vendanges sont imminentes, le raisin est à point !

     

    Château Couloumey...

    ...

     Château Couloumey...

     

    Château Couloumey...Château Couloumey...

     

     

     

     

    Présentation du Château.




    Château Couloumey est idéalement situé au cœur du vignoble des GRAVES au SUD de BORDEAUX, à 1/2 heure du centre-ville, de l’aéroport et du Sauternais, à 3/4 d’heure des grands châteaux du Médoc, de Saint-Emilion et 1 heure de l’océan et le Bassin d’Arcachon.

    Couloumey se prononce « couloumeille » et signifie colombier en patois gascon.

    L’ensemble composant le château : le parc, son logis, ses dépendances, la terrasse et le jardin topiaire, la cour avec son pigeonnier, les murs de clôture, les deux allées cavalières plantées de charmes menant à la pièce d’eau, la chapelle au plafond vouté remarquable, est inscrit depuis 2002 à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH).

    Cette belle bâtisse, aux belles proportions architecturales, est une chartreuse simple néo-classisque du 18ème siècle, ayant été surélevée d’un étage au milieu du 19ème siècle. Toutes les pièces sont en double exposition c'est-à-dire donnant sur la cour intérieure avec son pigeonnier octogonal du 17ème siècle, répertorié aux « Pigeonniers de France », et le jardin topiaire côté terrasse longeant toute la demeure.

    Cette propriété viticole typique du 18ème siècle rappelle les bastides de Provence ou les villas de Toscane. C’est une vue générale très douce qui caractérise l’arrière de la maison à la façon d’une villa italienne regardant couler le temps. Si près de Bordeaux … et quelques chevreuils ou sangliers qui peuvent traverser la propriété.

    http://www.chateau-couloumey.fr/

     

    Voici  le pigeonnier octogonal, j'ai eu plaisir à observer le manège des pigeons

     

    Château Couloumey...

    ..

     

    Château Couloumey...

    ...

    Château Couloumey...

    ...

     

    Château Couloumey...

     

    L'intérieur sera pour le prochain article..

    Bonne fin de journée.

    Rozy 

     


    38 commentaires
  • Je pars dans le Bordelais (sans mon PC passer un peu de vacances en famille !

     

    Voici photos de ma dernière promenade, au bord de la Roize.

    Blog en vacances...

    On sent que l'automne n'est pas loin.. 

     

    Blog en vacances...

    Des hortensias fanés.. 

    Blog en vacances...

    Les dernières roses..

     

    Blog en vacances...

    ..

     

     

    Blog en vacances...

     

     

    Blog en vacances...

     

     

     

    Bon week-end Rozy


    38 commentaires
  • Blog en pause ...

     

     

    Pour une semaine !!!

     

    Bon 15 août et  bonne semaine..

     

    Gros bisous 

     

    Rozy


    49 commentaires
  • Les reliques de Saint Antoine-l'Égyptien ont été ramenées de Terre Sainte par un seigneur du Dauphiné Guigues Disdier accompagné par son beau-Frère Jocelin de Châteauneuf, en 1070. Elles sont déposées dans le village de La Motte-aux-Bois qui devient Saint-Antoine-l'Abbaye, situé sur le chemin de compostelle. Les Bénédictins commencent alors la construction d'une église et d'un hôpital destiné à soigner les victimes du Mal des Ardents.

    La construction de l'église de saint Antoine a commencé au XX) siècle  et s'est achevée au

    XV ° siècle. On reconnaît cette église gothique grâce à ses vitraux apportant une grande luminosité, à sa taille (plus de 50 mètres), à ses arcs-boutants, et ses voûtes sur croisée d'ogives.

    Saint-Antoine l'Abbaye se situe sur le chemin de St Jacques de Compostelle, ce qui fait que l'église accueillait beaucoup de pèlerins, mais elle accueillait également les malades venant toucher les reliques attribuées à saint Antoine pour que celles-ci les guérissent. Les reliques de saint Antoine ont été ramenées d'Orient.

     

    ...

    Suite et fin St Antoine l'Abbaye

    ...

    Suite et fin St Antoine l'Abbaye

     

    ...

     

    Suite et fin St Antoine l'Abbaye

    Des gargouilles..

    Suite et fin St Antoine l'Abbaye

     

    Suite et fin St Antoine l'Abbaye

    L'une des particularités  de Saint-Antoine l'Abbaye réside dans ses goulets qui relient ville haute et ville basse. Depuis la Grande Rue, ces  passages descendent à pic sur des marches irrégulières. Ils n'ont guère changé depuis le Moyen-Âge... Quant aux maisons de marchands de la Grande Rue, elles sont toutes mitoyennes, comme les immeubles d'une rue de ville. D'ailleurs, pour un village, Saint-Antoine l'Abbaye possède une structure étonnamment urbaine. Cela nous rappelle qu'autrefois, Saint-Antoine-en-Viennois était une cité du Dauphiné et que si c'est un village aujourd'hui, c'est parce que que le bourg est resté à l'écart de la révolution industrielle...

     

    Suite et fin St Antoine l'Abbaye

    Le passage.. (le goulet)

     

    ...

     

    Rozy

     

     

     

     


    28 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique